Le chauffage solaire

Les systèmes solaires combinés

Aujourd’hui l’évolution des techniques et l’amélioration importante des performances des capteurs solaires permettent, sous certaine conditions, d’obtenir de très bons résultats en économisant jusqu’à 50% de l’énergie annuelle nécessaire pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire de la maison.

 

Ce résultat ne sera obtenu qu’en respectant les conseils et recommandations suivants :

1. Réduire la consommation d’énergie. En France les maisons consomment souvent plus de 150 kWh par m², alors qu’une maison bien isolée ne consommera que 50 kWh par m². Pour prendre les bonnes décisions, n’hésitez pas à faire un bilan thermique de votre maison. Une maison bien isolée aura besoin de moins de m² de capteurs pour obtenir le même résultat.

2. Installer un système de chauffage à basse température comme un plancher chauffant, des murs chauffants ou des radiateurs dimensionnés en basse température.

3. Bien dimensionner l’installation solaire en fonction de votre maison (surface à chauffer, déperditions, émetteurs etc.).

4. Installer les capteurs en respectant les préconisations de pose : orientation Sud et inclinaison minimum 40° pour un SSC.

5. Veiller à la parfaite isolation de toutes les canalisations et du réservoir de stockage.

 

Exemple de chaufferie avec appoint par chaudière gaz :

Stratification

Dans une installation de chauffage solaire l’utilisation de capteurs performants est indispensable, mais le choix du réservoir de stockage et la précision de la régulation sont au moins aussi importants.

Les réservoirs équipés d’un dispositif de stratification interne permettent d’améliorer le rendement global d’une installation solaire. C’est un phénomène physique naturel, la chaleur monte, mais dans un réservoir traditionnel la différence de température mesurée entre le haut et le bas du réservoir sera au maximum de 20 ou 30°.

Les systèmes de stratification intégrés dans les réservoirs combinés ÖKOFEN amplifient cette stratification naturelle. La différence de température entre le haut et le bas des réservoirs peut alors atteindre jusqu’à 40 ou 50°.

L’eau chaude sanitaire est produite en instantanée par un échangeur placé en haut du réservoir. La stratification permet donc d’éviter de très nombreux démarrages de la chaudière d’appoint.

Ce système est aussi la meilleure garantie contre la légionellose.